[Lecture] Summertime de Jacinthe Nitouche et Fleur Hana

summertime

Le premier tome de la série Season Song écrite par Jacinthe Nitouche & Fleur Hana.

Lou-Ann…
Elle n’a jamais quitté son quartier de  Perpignan, travaille depuis toujours dans le même bar et retourne chaque soir auprès de sa mère alcoolique.

Son rêve ? Aller à Paris.
Sixtine…
Elle a abandonné des études dans une grande école, n’a aucune perspective d’avenir et fuit l’univers doré de ses parents.

Son rêve ? Quitter Paris.
Elles n’auraient jamais dû se rencontrer.
Et pourtant, elles vont devoir faire route ensemble, affronter leurs peurs et se découvrir elles-mêmes. Embarquez dans Summertime, un road trip autant qu’une ode à la vie, célébrés par une amitié aussi improbable que riche.

C’est rare que je chouine en lisant un livre (quoique, en ce moment, ça m’arrive de plus en plus !), et là, je ne m’y attendais pas, et elles ont réussi !

C’est l’histoire improbable d’une amitié entre Lou-Ann, coincée dans son quartier pourri, et Sixtine, qui vient de s’échapper de son quartier chic parisien pour atterrir dans le fameux quartier pourri. Elles n’ont apparemment rien en commun, mais en fait, une amitié très forte va se développer entre elles.
Suite à un coup dur (non, je ne vous dirai rien), elles sont contraintes de s’échapper de ce quartier où elles vivent et où elles ne se sentent pas bien.

Elles vont alors partir sur les routes espagnoles au volant de Nina, la 4L de Lou-Ann.
Ensemble, elles vont surtout vivre une merveilleuse aventure ponctuée de cap ou pas cap ? et de défis qu’elles ne pensaient jamais surmonter.

Sixtine et Lou-Ann se sont trouvées l’une et l’autre, mais elles vont aussi, grâce à leur road-trip, apprendre à se connaître elles-mêmes, à repousser leurs limites.
C’est une très belle histoire d’amitié d’aujourd’hui.

Ce que j’aime chez EDB, c’est que les personnages sont comme nous. Elles parlent comme nous, sont pleines d’interrogations, et surtout, elles ne sont pas gnangnan !!
On passe par toutes les émotions dans ce roman : on rit, on chiale, on a peur pour les héroïnes… Mais surtout, on espère qu’elles vont réussir à vivre leurs vies comme elles l’entendent !

La fin m’a laissé sans voix, j’ai adoré ! Même si je ne m’y attendais pas…

La bonne nouvelle, c’est que cette collaboration ne sera pas un one-shot ! D’ailleurs, on peut lire les 2 premiers chapitres du tome 2 à la fin du livre, et franchement, ça donne envie d’aller direct à l’automne 2016 pour pouvoir le lire !!

Mes autres lectures chez EDB : Bora-Bora bitches tome 1,
Bora-Bora bitches tome 2,
Les bottes rouges,
Oh my phone !
Et à part le dernier que j’ai aimé, mais sans gros coup de coeur, les 3 autres, je les ai adoré et je vous invite à les découvrir sans plus tarder !!!

[Lecture] Les Bottes Rouges de Fleur Hana

  Les bottes rouges

« J’ai envie d’oublier que mon frère est mort, que personne ne me regarde plus de la même façon.

Je sais que ce type a le pouvoir de me faire tout oublier. Et j’ai envie de lui. Tout simplement. »

Dans cette romance contemporaine sensuelle, Angie nous raconte son expérience du deuil et nous entraîne dans son cheminement personnel qui la conduit dans les bras de Valentin.

Il l’aide à pleurer.

Elle lui apprend à aimer.

Je n’ai mis que quelques jours pour venir à bout de ce petit bijou… Le sujet est difficile à traiter pourtant, mais l’auteur, Fleur Hana, pose des mots justes sur les sentiments qui envahissent le personnage.
Angélique vient de perdre son frère. Il est mort après un accident de moto où elle conduisait. Après ce drame, elle quitte son appartement et revient vivre dans sa ville natale, auprès de ses parents et surtout auprès de ses meilleurs amis. Mais aussi auprès de ses souvenirs d’enfance et d’adolescence, empreints de sa complicité avec son frère. De nombreux souvenirs d’Angélique jalonnent le livre et j’ai bien aimé ces flash-back, une façon d’être plus proches de sa nostalgie…

Elle va essayer de se reconstruire. Mais avant cela, sa vie va être un beau bordel. Elle est complètement paumée, va faire des dégâts sur elle et sur les autres… Mais elle doit en passer par là pour s’en sortir.

Il y a des jours où sa vie va lui sembler « normale », d’autres où elle n’aura qu’une envie, se laisser aller à son chagrin.

Elle va aussi rencontrer Valentin. Un ami de son frère. Tous les deux sont bien écorchés, et s’attirent comme des aimants. Mais ce serait bien trop simple.
Elle sait qu’il n’est pas vraiment un gentil garçon. Il ne veut pas faire n’importe quoi avec la sœur de son ami.

On va alors suivre tour à tour ce qu’ils ressentent. Tantôt dans la tête d’Angélique, tantôt dans celle de Valentin.

C’est beau, c’est tendre, c’est méchant aussi parfois. Mais on sent un amour vraiment immense entre ces deux personnages qui ne savent plus quoi faire pour ne pas sombrer.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Et j’avoue, j’ai même un peu pleuré à la fin… (Et pourtant, autant je pleure beaucoup devant un film ou en entendant une chanson, mais en lisant c’est très rare !)
L’héroïne est comme nous ! Loin des personnages gnangnan qu’on peut retrouver dans les livres habituels. Grâce à Edibitch, les filles sont loin des clichés (comme dans Bora-Bora Bitches tome 1 et tome 2 ; ou dans Oh my Phone ! qui viennent de la même maison d’édition), elles sont parfois vulgaires, elles ont une vie sexuelle plus ou moins épanouie, des problèmes, des amis qui les agacent mais qu’elles aiment… bref, elles sont comme nous !
J’ai aussi bien aimé la petite playlist qui nous est conseillée à la fin du livre !

J’ai également eu la chance de recevoir une box spécifique (parce que je me suis ruée sur le site dès sa mise en vente). En plus du livre, j’ai eu des petits produits sympas que je vous mets ici en photo (bon, j’avoue, il y en avait d’autres, mais les bonbons sont déjà mangés et certains goodies sont tellement bien rangés que je n’arrive pas à mettre la main dessus…)

11414604_10206801329574901_2056336252_n 11329617_10206801329014887_1657558870_n 11291751_10206801329134890_1472433911_n akadoudLes bottes rouges 11356174_10206801571940960_2076209157_n

Un marque page aux couleurs du livre, une recette qui a l’air vraiment bonne, une carte dédicacée, un bracelet par Akadoud (qui est malheureusement trop petit pour moi 😦 ), un badge Team V, un miroir aux couleurs du livre et un bloc-notes pour faire des listes (ça prend son sens en lisant le livre hein 😉 ) C’est plutôt chouette non ?

En tout cas, je vous conseille ce livre, émouvant, drôle et très attachant !

[Lecture] Oh my phone ! de Claire De Lille

Les éditions Edibitch, je les adore !! J’ai dévoré leurs publications depuis le début, je vous en parlais d’ailleurs ici ou encore . J’en avais un peu marre des livres de chick-lit où les héroïnes sont toujours pareilles, hyper dépendantes à leurs mecs, un peu gnan-gnan… Bref, ici, ce sont de vraies filles d’aujourd’hui. Décomplexées dans leurs actes et leurs paroles, et ça fait plaisir de lire ça !!

Aujourd’hui, c’est de la dernière publication des éditions Edibitch dont je vais vous parler : Oh my phone ! de Claire De Lille.

Oh my phone Lire la suite

[Lecture] Bora Bora’s Bitches 2 de Jacinthe Nitouche : elles reviennent !!!

BBB2---Jacinthe-Nitouche---couv

La semaine dernière, j’évoquais avec enthousiasme le premier tome des aventures des Bora Bora’s Bitches, c’est maintenant du tome 2 que je viens vous parler !

Je l’ai reçu samedi 29 novembre (soit un peu avant sa sortie officielle 🙂 🙂 ), et j’ai dû attendre quelques jours pour le lire puisque j’avais déjà un autre livre à finir (et je déteste avoir plusieurs livres en cours !!)

Pour commencer, voici le résumé du livre :

Tu pensais être tranquille ? Tu croyais qu’elles coulaient des jours paisibles dans l’anonymat le plus total ? Naïf. 
Phillis défraie toujours autant la chronique avec sa chandelle de feu. Jane sauve encore plus de vies. Pétra n’est pas sortie des méandres métaphoresques guêtapiques. Jacinthe est plus fan que jamais de Larusso. Quant à Mme Gandus, elle essaie envers et contre tout de les faire virer par le syndic.
Accroche-toi à ton string, elles reviennent et ça va swinguer dans les chaumières, surtout au 4A. Prêt pour un deuxième effet Bora-Bora ? 

Rien que ça, ça fait rêver non ?

Sinon, ce que j’en ai pensé c’est que c’était ultra génial !!!!!!!!
Déjà, j’étais ravie de retrouver les quatre héroïnes déjantées : Phillis, Jane, Pétra et Jacinthe. Elle n’ont rien perdu de leur dynamisme et ça fait énormément plaisir de les retrouver. Un peu comme de vieilles amies.

On retrouve leur univers intact. Ici, pas de paillettes, de licornes et de fleurs partout (sauf peut-être pour Jane…). Mais plutôt de la fiesta, du sexe, un peu d’amour et une amitié infaillible.

C’est d’ailleurs une chose que j’adore dans ces deux livres. On sent un véritable attachement entre les colocataires. En fait, leur relation me fait penser à ça :

cc7a8bbb6120bc86831b192b1dc458f8

Dans ce nouveau tome, on suit la vie quotidienne des Bora Bora’s Bitches. Et en particulier l’histoire de Jaja et de l’ancien voisin du 4B. Entre les deux, il existe une relation de chien et chat. Ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Sauf qu’ils adorent coucher ensemble ! Et ça nous donne des scènes particulièrement croustillantes…

On rentre aussi plus dans la psychologie de 4B, qui nous était drôlement mystérieux dans le premier volume. On apprend même son prénom cette fois !

Chaque personnage évolue à sa manière dans ce nouveau livre, et ça fait plaisir d’assister à ça. Elles changent toutes, sont tantôt perdues, tantôt sûres d’elles. En tout cas, elles sont toujours là les unes pour les autres quoi qu’il arrive.

Les histoires et les révélations que nous donne l’auteur vont toujours plus loin. Il est impossible de se douter de la fin du livre, tant c’est une surprise.
Mon cœur ne savait plus sur quel pied danser pendant ma lecture ! (oui, mon cœur a des pieds, et alors ?) On alterne sans cesse avec des moments de fou rire, et l’instant d’après on a envie de pleurer !

En résumé : FONCEZ !!!! Vous voyez ce que j’ai dit à propos du premier volume ? Et bien ce tome deux, c’est tout en plus. Plus d’amour, plus de folie, plus d’insultes, plus d’amitié !

Autant vous dire que depuis que j’ai appris qu’il n’y aurait pas de troisième volume, je ne suis que tristesse…

[Lecture] Ras le bol des héroïnes gnan-gnan, vivent les Bora Bora’s Bitches de Jacinthe Nitouche !!

Je suis tombée sur ce bijou grâce au blog de Krokette au début de l’année. Quand j’ai lu son avis sur ce livre, je me suis empressée d’aller commander la version numérique (aucune envie d’attendre avant de me jeter dessus !).

Pour celles qui ne connaissent pas, voici ce qu’on peut lire sur la quatrième de couverture :

Salut les culs, moi c’est Jacinthe Nitouche, Jaja pour les intimes.
Que dire à part que je vis ou plus exactement j’essaye de survivre avec trois filles plus cinglées les unes que les autres, Pétra Van de Pute, Jane Moreau et Phillis Pine dans un endroit que nous avons rêveusement surnommé « Bora-Bora ».
Oui sur le papier ça peut envoyer de la bûchette mais dites-vous que dans la vie c’est pire.
Pour épicer le tout, un mâle de nature indéterminée qui a le don de me mettre le téton en érection et la vulve au court bouillon est apparu subitement sur notre palier.
Vous allez donc suivre une année de notre merveilleux quotidien et j’ai envie de dire : « Mais quel quotidien !!!! ».
Quoi ? C’est moi qui raconte, je ne vais pas vous dire que notre quotidien est aussi mou que le périnée de Mamie Nova, ce ne serait pas crédible.
Voilà, alors après j’ai envie de dire qu’il ne vous reste plus qu’à mélanger tout ça dans un shaker, de verser le tout dans un joli verre à cocktail avec une paille et de le déguster amoureusement.

Ça donne envie hein ??

C’est donc le personnage de Jacinthe qui raconte, à l’exception de quelques chapitres que l’on suit du point de vue des trois autres morues, comme elles s’appellent si affectueusement.

Je préfère prevenir si vous voulez lire ce livre, âmes sensibles s’abstenir ! Les propos sont parfois un peu crus si on est pas prévenu ! Mais qu’est ce que ça fait du bien de lire ça !! Parce que moi, dans la vraie vie, je parle de la même manière ! (Ouais, je suis vulgaire et j’adore ça !)

Marre des livres « de filles » plein de paillettes et de bons sentiments ! Ici, on lit la vie, la vraie, de quatre colocs complètement déjantées. Leurs boulots, leurs mecs, leurs histoires de cul (et de l’amour même si elles disent que non, on ne les croit pas !), et surtout une amitié à toutes épreuves. Moi, du coup, j’ai carrément envie d’aller vivre avec elles ! Elles ont beau se balancer des vacheries à longueur de journée, elles sont toujours là les unes pour les autres, et c’est exactement le genre de relation amicale que j’aime…

Les références musicales, télévisuelles et culturelles qui jalonnent le livre sont totalement les miennes ! et ça fait du bien de les retrouver ! Si jamais certaines ne vous parlent pas, pas de problème, le livre est truffé de notes de bas de pages pour vous y retrouver. Même que moi, j’allais lire les notes de bas de pages même si je savais de quoi il était question tellement c’était drôle !

Les métaphores utilisées sont aussi à mourir de rire ! Ma préférée ? Je suis aussi organisée qu’un puceau dans un champ de chattes !

Et dans ce livre, il y a un mec… LE MEC… Le voisin du 4B, dont on ne connaît pas le prénom, mais on s’en fout ! Il est là pour etre sexy et il le fait bien !! Mais je ne vous en dit pas plus, à vous de vous faire votre idée !

Ce livre est donc un livre de filles, mais bien loin des clichés habituels qu’on connaît ! Des copines, des mecs, du sexe… La vraie vie !

Merci Jacinthe Nitouche pour ce bon moment ! Et ça continue en ce moment même puisque j’ai commandé le tome 2 qui est sorti le 1er décembre (mais je l’ai presque fini… Snif…), je vous en parlerai très bientôt. Et merci à Edibitch  pour ces publications dont je suis super fan !!

Bora Bora’s Bitches de Jacinthe Nitouche.