En 2016, j’ai lu… (novembre – partie 2)

C’est l’heure de la deuxième partie de mes lectures de novembre (la première partie, c’est par ici !)
Quand je vois tout ce que j’ai lu, je suis plutôt contente de voir que j’avance bien après des années plutôt creuses !

Au programme donc de cette fin novembre :

  • Les petits secrets d’Emma de Sophie Kinsella

Ce n’est pas qu’Emma soit menteuse, non, c’est plutôt qu’elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n’est pas franchement l’extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l’avouer.
Mourir ? Justement… Lors d’un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin…

Grâce à un grand rangement / tri pendant les vacances de la Toussaint, je suis retombée sur ce livres que j’ai déjà lu plusieurs fois mais que je n’avais pas ouvert depuis 3-4 ans.
C’est de la pure chick-litt, mais c’est ce dont j’avais envie, alors c’était parfait ! 🙂
La vie d’Emma est remplie de petits mensonges : des choses qu’elle dit adorer alors que non, elle achète des vêtements dégriffés mais fait croire qu’elle les paye plein pot, elle ment sur sa véritable taille de vêtements, son CV est bidonné… Des petits mensonges qui ne font de mal à personne comme on en a tous. Et lors d’un voyage en avion où elle voit sa dernière heure arriver, Emma balance tout à son voisin, pensant qu’elle ne va jamais le revoir. Et c’est là que ça se complique évidemment !
Les rebondissements sont plus ou moins attendus mais l’esprit du livre est positif et cela donne le sourire.
Emma, c’est le genre de fille dans lequel on peut se reconnaître, avec des défauts mais terriblement attachante.
Un bon livre feel good pour se donner le sourire en un clin d’oeil, et que j’ai été ravie de relire !

  • L’invitation de Dominique Mermoux et Jim

Un téléphone sonne en pleine nuit dans un appartement parisien. Raphaël se lève et décroche. À l’autre bout du fil, c’est son vieux pote Léo. Il est en panne avec sa voiture à plus d’une heure de route et demande à son ami s’il peut venir le dépanner. En réalité, Léo a appelé plusieurs de ses proches, curieux de savoir lesquels prendraient la peine de se déplacer pour lui. Un test à l’amitié, ni plus, ni moins. Raphaël est furieux d’avoir été ainsi testé ; ça ne se teste pas, l’amitié ! Mais un soir, Raphaël est chez lui, seul, il s’ennuie… Et si lui aussi il appelait ses amis, prétextant une panne de voiture ? Sur qui peut-il vraiment compter ? L’idée est tellement tentante… Rapidement, Raphaël lance les invitations déguisées…

Cette histoire est un peu étrange : appeler ses amis à l’aide en plein milieu de la nuit pour voir qui sont ses vrais amis et qui va venir vous aider.
C’est ce que fait Léo et ça marche.
Alors, quelques jours plus tard, Raphaël fait de même.
Et les réactions ne vont pas être tout à fait ce qu’il attend.

Dans cette bande-dessinée, les personnages font une expérience pour répondre à une question que tout le monde s’est déjà posé : qui parmi mes amis serait prêt à venir m’aider au milieu de la nuit ?
Les expériences des personnages sont l’occasion de faire le point sur leurs différentes relations.

On assiste alors à une réflexion de la part des personnages qui nous amène à réfléchir sur nos propres relations personnelles. Plus qu’une histoire, tout cela est applicable dans nos vies et c’est intéressant de se poser la question.

  • Le tendre baiser du tyrannosaure de Agnès Abécassis

Rassurez-vous, il n’y a pas de vrai tyrannosaure dans cette histoire.
Mais il y a Félix, un paléontologue peureux à qui sa grand-mère ordonne de quitter la femme avec laquelle il vit pour affronter ses pires angoisses. S’il y parvient, il aura droit à une immense surprise…
Et puis il y a Olive, sur le point de se marier, qui annonce à sa famille que son couple ne désire pas avoir d’enfant. Scandale, indignation et machinations de la mère et de la belle-mère !
On évoque Tom, aussi ? Un flic désabusé et terriblement romantique, trop sans doute pour la fille capricieuse qu’il va rencontrer.
Et n’oublions pas Ava, vendeuse d’escarpins de luxe, qui reçoit un jour d’une cliente millionnaire  un bijou hors de prix, et qui quitte illico cet emploi qu’elle déteste tant. Jusqu’à ce que son bijou disparaisse…

J’ai bien aimé ce roman, facile et rapide à lire, c’est ce dont j’avais besoin.
Cependant, le début m’a laissé intriguée : je ne voyais pas du tout les rapports qui pouvaient exister entre les différents personnages.
En fait, j’avais l’impression de lire plusieurs histoires. Elles étaient très chouettes et me plaisaient, mais j’avais le sentiment qu’elles se déroulaient en parallèle. Et la manière dont elles allaient pouvoir se croiser m’intriguait.
Une déception cependant, concernant l’histoire de Félix. Ce qu’il vit me paraît trop facile à deviner et la façon dont il « guérit » ne m’a pas vraiment plu non plus…

Et voilà pour la fin du mois de novembre 🙂

 

Publicités

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s