C’est déjà la fin…

Souvent j’ai ronchonné après eux sur les réseaux sociaux et avec mes amis.
Souvent quand je devais me lever le matin, j’aurais préféré ne pas avoir de remplacement pour pouvoir glander un peu plus au lit.
Souvent quand je surveillais la sieste, j’aurais préféré être dans mon propre lit, ou sur mon canapé à regarder un film avec mon chien.
Le samedi, quand je passais ma journée à préparer la classe, je trouvais ça super chiant.
J’ai plastifié, j’ai découpé, j’ai collé, j’ai fouillé sur internet et dans les placards de la classe…
J’ai élevé la voix sur les élèves trop bruyants.
J’ai grondé les petites bêtises.
J’ai soigné quelques bobos pas bien graves.
J’ai fait des bisous magiques et ça marchait super bien apparemment !
J’ai eu mal au dos à force de m’asseoir sur des chaises trop petites pour mes grosses fesses.
J’ai été malade pendant à peu près 90% du temps passé dans cette école (rhume, angine, sinusite…)
J’ai développé une vision dans le noir à force de tâtonner dans la salle de sieste.
J’ai appris à travailler avec une aide-maternelle. J’ai eu de la chance, la mienne était vraiment au top et je n’aurai pas tenu l’année sans elle !
J’ai surtout beaucoup rigolé, raconté de bêtises et détendu mes collègues du mieux que je pouvais.

Pour la première fois, j’ai eu MA classe à partir de la rentrée. Au départ, jusqu’à décembre. Et finalement, tout va s’arrêter le 5 juillet.
L’été dernier, quand j’évoquais ce remplacement, la seule chose positive que j’y voyais c’est que c’était à 5 minutes de chez moi. Je ne voulais pas d’un remplacement long, je n’aimais pas les maternelles et j’appréhendais le fait de me retrouver dans une grande école.
Finalement, c’est avec le cœur vraiment lourd que je vais quitter ces lieux.

J’ai déjà commencé à dire au revoir à certains élèves, partis en vacances dès vendredi. Et à chaque fois, les larmes n’étaient vraiment pas loin (oui bon ok, j’ai vraiment pleuré en lisant un mot qu’une maman m’a écrit).

Les collègues étaient super chouettes (bon, la plupart du temps, pcq parfois j’ai bien gueulé une fois rentrée à la maison !) et ils vont me manquer.
Alors mercredi matin, des tonnes de choses vont me manquer.

Tim et Mayeul qui passent leur temps à faire des petites bêtises (comme faire du vélo dans le couloir !!), mais qui sont trop mignons quand ils éclatent de rire en lisant un livre ensemble, ou quand ils papotent.
Adèle et son sourire toujours accroché au visage qui me demande mille fois si elle peut avoir une feuille pour un dessin.
Pierre qui m’a demandé à peu près 100 fois en 2 semaines « c’est aujourd’hui qu’on va à la ferme ? » Une fois que j’avais annoncé le lieu du voyage de fin d’année.
Thaïs qui me parle sans arrêt de la « Reine de neiges ! ».
Warren à qui il faut répéter 20 fois la même consigne avant qu’il ne s’exécute mais qui est hyper attentionné envers ses camarades.
Élie et ses « je t’aime fort Charlotte ! » Et ses « pipoplait ! ».
Victoire qui a tellement de doudous qu’elle n’a plus de place sur sa couchette.
Lola et ses « Charlooooootte » traînants.
Olaf qui boude quand il perd et pour qui poulet en anglais se dit « chickowen ».
Céline qui me préparait des fausses crêpes presque tous les matins dans la petite cuisine.
Kylian qui se levait tout le temps quand j’appelais un groupe qui n’était pas le sien pour travailler. Mais qui restait assis quand c’était son tour.
Cataleya et son caractère de cochon mais son rire trop adorable.
Julian et son hyper sensibilité, mais aussi son grand sourire quand il réussit.
Clément qui est toujours prêt à répondre aux questions.
Imane qui adore jouer à la maîtresse et m’imiter.
Gabin qui fait le timide quand sa maman est là et qui parle sans arrêt dès qu’elle part.
Blanche et son handicap pas toujours facile à gérer, capable de retourner la classe en 30 secondes. Mais qui m’a appris la patience.
Diego qui fait de grosses comédies le matin, et qui s’arrête 2 minutes après le départ de ses parents et qu’il est occupé à jouer aux animaux.
Julia et Chloé, les cousines qui s’entendent bien, mais qui se chamaillent quand même sans arrêt.
Esteban qui demandait une surveillance accrue à cause de son diabète, que j’ai appris à connaître et à gérer.

Et les autres que j’ai croisé et qui m’ont tant apporté.
Il y avait aussi mes CM1 à qui j’ai enseigné l’histoire, qui m’ont fait rager mais qui étaient quand même attachants. Mais je dois dire que ça faisait du bien parfois de parler de choses plus approfondies que les couleurs ou le comptage jusqu’à 5…
J’ai souri comme une niaise lors du spectacle de fin d’année en voyant « mes petits » sur scène, en réalisant que c’était bientôt fini.
Et maintenant, c’est vraiment fini.

C’était ma première année d’enseignement et elle restera gravée au plus profond de mon cœur.

DSC00707

Publicités

6 réflexions sur “C’est déjà la fin…

  1. bambou dit :

    Comme quoi 🙂 Bonne vacances du coup!
    Par contre, je reste sans voix devant la lecture de certains prénoms……. Nous sommes en 2016, et je suis encore surprise de voir que certains parents puissent choisir bizarrement… ou à contrario, que l’état civil accepte ces choix!!!!

    J'aime

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s