2015 Challenge lecture : novembre [bilan 11]

En ce moment, c’est la course. Avec le boulot, je n’ai le temps de rien faire… Je rentre le soir et je n’ai qu’une envie : me poser devant la télé pour glander. Depuis quelques semaines, tout ça est remis en cause par l’arrivée surprise du plus mignon des petits chiens dans ma maison ! (Si j’ai le temps un de ces jours, je vous en reparlerai 😉 )
Par conséquent, je n’ai pas vraiment eu le temps d’avancer ce mois-ci… Mais tant pis ! C’est mieux que rien ! Et globalement, j’ai pris beaucoup de plaisir dans mes lectures du mois, et n’est-ce pas là le principal ?
Il me paraît évident que je ne parviendrai pas à boucler le défi dans le mois de décembre, même avec les vacances de Noël qui arrivent ; mais ce n’est pas grave, j’ai adoré ce défi quand même !
!
Donc ce mois-ci, j’ai coché :

– la case « un livre avec plus de 500 pages » avec Le Diable sur les épaules de Christian Carayon ;
;

Au cours de l’année 1924, un village isolé des montagnes tarnaises et menacé d’extinction est le théâtre de plusieurs assassinats atroces. Déjà les langues se délient et certaines superstitions ressortent… Malgré tout, la jeune institutrice Camille refuse de céder à ces croyances d’un autre âge et appelle à la rescousse son ami d’enfance. Cet ancien criminologue, connu pour ses enquêtes autour du paranormal et qui ne voit dans ces morts suspectes que des crimes perpétrés par la main de l’homme, va mener l’enquête à sa façon… mais l’assassin l’a positionné sur son échiquier diabolique. Tout n’est désormais que tactique et manipulation.

J’ai découvert ce livre grâce au #clublecturems 2ème édition. Initié par la blogeuse Mango & Salt, un livre par mois est choisi et une petite communauté sur Facebook échange sur ce livre (mais pas seulement). J’avoue que je ne suis pas très active sur le groupe, mais j’aime l’idée de lire les avis des autres et de lire la même chose que d’autres, au même moment.

En ce qui concerne le livre, j’ai adoré !! L’ambiance dans le village perdu dans la montagne, dans la période troublée qui suit la Première Guerre mondiale, est parfaite. Je me suis très facilement laissée prendre au jeu de cette enquête. (Même si je me suis parfois perdue tellement il y a des personnages dans cette histoire !)
La vraie raison des meurtres est assez rapidement mise à nu, mais le meurtrier ne se laisse avoir qu’à la toute fin du livre ! Bon, j’avais des doutes concernant ce personnage, un peu trop lisse à mon goût. Mais avoir démasqué le coupable ne m’a pas gâché mon plaisir puisque j’aime bien avoir raison ! 😉 (et puis, quand ils attrapent un meurtrier, mais qu’il reste 100 pages dans le livre, on se doute bien qu’il va y avoir un gros rebondissement !)
Et le rebondissement final est loin de m’avoir déplu !
Bref, j’ai adoré ce livre, moi qui ne lit pourtant pas beaucoup de polar ; et j’ai aussi bien envie d’acquérir Les naufragés hurleurs, du même auteur, où on retrouve Martial, l’enquêteur attachant.

– la case « un livre recommandé par un ami » avec Le livre des Baltimore de Joël Dicker ;


Jusqu au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c est l histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu en février 2012, il quitte l hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu il éprouva jadis pour cette famille de l Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Dans ce nouveau livre de Joël Dicker, on retrouve le personnage de Marcus Goldman, déjà au centre de La vérité sur l’affaire Harry Quebert, mais très honnêtement, si vous n’avez pas lu ce livre, cela ne va en rien vous gêner dans la compréhension de ce roman. (J’ai lu La vérité sur l’Affaire Harry Quebert lors de sa sortie, et je ne me rappelle de pas grand chose d’ailleurs… Même si j’avais adoré hein ! Mais pour ceux qui n’ont pas le temps de le lire, il y a d’excellents podcasts sur France Culture pour rattraper votre lecture)
Alors dans ce nouveau livre, c’est donc toujours de Marcus dont il est question, mais cette fois, on s’intéresse plus à lui, à son histoire. Pendant tout le livre, il nous parle du Drame, même si on a une idée de ce qui se passe, ce n’est rien à côté de la vérité. On suit alors l’histoire de la famille Goldman, des rivalités qui l’agitent, et des secrets qui la hantent.
J’ai eu du mal à décrocher de ce livre tellement j’ai aimé ! J’ai été vraiment captivée par l’histoire, et chose rare quand je lis, j’ai versé une larme…
C’est une histoire singulière mais on peut facilement s’identifier aux personnages perdus. Il y a d’ailleurs peu de personnages, ce que j’ai aimé après la multitude présente dans Le Diable sur es épaules !
Bref, à la manière des gens qui me l’ont conseillé, je ne peux que vous dire de foncer sur ce livre !!

J’ai eu aussi quelques lectures bien moins marquantes… Je vais donc les éluder…

En attendant, je vous donne rendez-vous pour le dernier bilan de ce Challenge lecture à la fin du mois de décembre ! (et surtout, n’hésitez pas si vous avez des suggestions de lecture !!)

Publicités

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s