[Lecture] Catharsis de Luz

catharsis

Au début, il y a le drame, la douleur, la rage, la perte. Et puis, petit à petit, il y a le besoin de dessiner qui revient, l’envie non pas de témoigner, mais de se mettre à nu, de se libérer. Alors naît Catharsis. Un livre thérapeutique où Luz nous livre par petites nouvelles ses pensées, son quotidien depuis ce jour qui a bouleversé sa vie, et à une autre échelle, celle de millions d’êtres humains. Les sentiments se bousculent, les styles, le ton. Du rire aux larmes, de la laideur à la beauté, de la colère à l’amour. Catharsis est un ouvrage bouleversant. Y a du Charlie dedans, bien sûr, mais aussi y a du Charb, y a du Cabu, y a du sexe, y a de la musique, y a du Reiser, y a du Feiffer, y a du Franquin, y a la police, y a du rouge, y a l’enfance, y a du rire, y a pas de chanson française, y a du rock, y a du roll, y a des yeux rouges et y a du rire, y a un pigeon, y a de la poésie, y a du Gébé, y a de la pluie, y a du soleil. Y a un auteur qui revit, et un livre incroyable qui s’affirme déjà comme un ouvrage indispensable. Un classique instantané.

Je n’ai pas acheté ce livre par voyeurisme. Je l’ai acheté parce que j’aime le trait de Luz. Et je ne l’ai pas regretté.
Dans cet ouvrage thérapeutique, Luz nous livre ses pensées, sa douleur depuis ce 7 janvier.

Ce n’est pas une bande-dessinée classique, ce n’est pas un journal intime… C’est très difficile à décrire.

Ce n’est pas de la fiction. C’est ce qui se passe à l’intérieur de lui-même qu’il nous décrit. Luz tente de s’en sortir. Mais comment faire après ces atrocités ?

Les dessins s’apparentent parfois à des croquis, mais en aucun cas cela ne m’a gêné. Cela donne même l’impression d’entrer encore plus profondément dans l’intimité de l’auteur, de ses pensées.

La couleur est peu présente. Mais quand elle l’est, c’est encore plus fort. Elle exprime tant, juste par sa présence…

Les sentiments que l’ouvrage laisse quand on l’a refermé sont difficiles à retranscrire aussi. Des sentiments contradictoires. Comme ceux qu’a connu, et connaît certainement encore, Luz.

C’est beau. C’est intelligent. C’est drôle parfois.

C’est bouleversant, mais c’est aussi rempli d’amour et d’espoir, et jamais de haine.

11159992_10206706301959270_8327783951603789327_n

Publicités

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s