2015 Challenge Lecture : février [Bilan 2]

Voici donc un nouveau bilan de ce Challenge lecture, j’ai moins lu qu’en janvier, mais bon, on va dire que c’est à cause du mois de février qui est plus court 😉
Bon, en vrai, c’est surtout que j’ai eu pas mal de boulot, et puis j’ai été patraque, donc ça n’aide pas à vouloir se mettre à bouquiner…

Et donc en février, j’ai coché :

– la case « un recueil de nouvelles » avec Les Pontons Flingueurs de Ingrid Astier, Jacques-André Bertrand, Jean-Paul Carminati, Vincent Crouzet, Gilles Del Pappas, André Fortin, René Fregni et Jean-Marie Laclavetine.

Les Pontons Flingueurs


Il s’agit d’un recueil établi à la suite de l’édition 2013 du festival du polar d’Annecy.
Je ne suis pas fan des recueils de nouvelles en général, mais dans celui-ci, une ou deux nouvelles m’ont bien plues !

Ma favorite a été Ma nuit avec lui de Vincent Crouzet. On suit le voyage en bus d’une jeune femme qui vient de se faire larguer. Dans ce bus, pris presque au hasard, elle se trouve face à un homme qu’elle croit être un père de famille qui est recherché pour avoir assassiné sa femme et ses enfants.
J’adore les faits divers, et ici, on reconnaît, à peine voilée, l’affaire Dupont de Ligonnès qui a occupé l’actualité en avril 2011. Je me suis beaucoup intéressée à celle-ci à l’époque, j’ai donc été ravie de la retrouver ici alors même que je ne m’y attendais pas.

Ces différentes nouvelles sont plutôt bien ficelées et j’ai bien accroché, même si ce n’est pas un style que j’affectionne particulièrement.

– la case « un livre qui a gagné le prix Pulitzer » avec Maus de Art Spiegelman.

maus

Récompensé par le prix Pulitzer, Maus nous conte l’histoire de Vladek Spiegelman, rescapé de l’Europe d’Hitler, et de son fils, un dessinateur de bandes dessinées confronté au récit de son père. Au témoignage bouleversant de Vladek se mêle un portrait de la relation tendue que l’auteur entretient avec son père vieillissant.

Je suis absolument fan de cette bande-dessinée. Elle raconte avec pudeur la montée du nazisme et la Shoah. Je vous la conseille absolument !
Mon avis entier ici.

– la case « un livre de votre enfance », bon là, j’avoue que cette case m’a inspiré, donc j’ai choisi plusieurs livres. En premier lieu, j’ai lu Charlie et la chocolaterie et Charlie et le grand ascenseur de verre de Roald Dahl.

11007596_10205985055248553_1123968778_n11004281_10205899613632566_1255573952_n

Charlie et la chocolaterie :
Mr Willy Wonka est le plus incroyable inventeur de chocolat de tous le temps. Son usine, la chocolaterie Wonka, doit être un endroit vraiment magique !L’extraordinaire histoire du jeune Charlie Bucket commence le jour où il gagne l’un des cinq tickets d’or permettant de visiter la mystérieuse fabrique du confiseur. Mais il est bien loin d’imaginer les folles aventures qui l’attendent…

Charlie et le grand ascenseur de verre :
Charlie Bucket a hérité de la fabuleuse chocolaterie de M. Willy Wonka. Dans un ascenseur de verre, Charlie surplombe la chocolaterie. Soudain, l’appareil échappe aux commandes…

Alors, le premier livre, je l’avais déjà lu étant petite et je n’ai pas été déçue en le relisant ! L’univers de Roald Dahl me plaît beaucoup et j’ai aimé beaucoup de ses livres. Dans ce premier tome, l’univers fantastique de la chocolaterie nous transporte dans un monde gourmand à souhait ! Moralisateur juste ce qu’il faut, ce livre est vraiment parfait. Je conseille de le lire avant de voir le magnifique film réalisé par Tim Burton, pour laisser l’imaginaire se développer au maximum !
Pour le second tome, je ne l’avais jamais lu, mais je me suis dit que c’était l’occasion… Bien mal m’en a pris ! J’ai été profondément déçue par ces aventures qui partent dans tous les sens… Alors que dans le premier livre, on reste enfermé dans la chocolaterie gigantesque, là, l’ascenseur de verre fait voyager ses occupants dans l’espace, pour y rencontrer toutes sortes de personnages.
J’ai trouvé l’histoire sans queue ni tête, n’ayant pas de véritable fin. Bref, filez acheter le premier volume pour vos bambins, mais laissez le second ! (Préférez plutôt prendre Matilda, Les deux gredins ou encore La potion magique de Georges Bouillon).

Ensuite, j’ai relu La double vie de Charlotte de Jacqueline Wilson.

La double vie de Charlotte

Entre deux héroïnes qu’un siècle sépare, un voyage dans le temps réjouissant et original, où l’on retrouve l’humour et l’authenticité de Jacqueline Wilson.

Je pense que j’avais pris ce livre à la médiathèque de ma ville puisqu’il contenait mon prénom 😉 Mais je l’ai tout de suite adoré !
On navigue entre la vie de Charlotte « Charlie » adolescente contemporaine et celle de Charlotte « Lottie » jeune domestique de l’époque victorienne. En fait, Charlie doit faire un exposé sur l’époque victorienne et elle choisit de lui donner la forme du journal intime de Lottie, c’est ce journal que nous lisons.
C’est une histoire banale d’ado, ses problèmes avec ses amies, avec sa mère… Mais j’aime bien ce qu’apporte le journal de Lottie. Chaque chapitre est ainsi « en double » pour nous montrer la vie d’aujourd’hui ainsi que celle à l’époque victorienne. Ce n’est pas de l’Histoire très poussée, mais ça peut donner des informations sur cette période méconnue.

– la case « un livre qui vous fait peur » avec Shining de Stephen King.

Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté… L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance: c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel? Un récit envoûtant immortalisé à l’écran par Stanley Kubrick.

Quand j’ai commencé ce livre, j’ai d’abord commencé par faire de la place dans mon congélateur (Friends Reference inside !!). J’ai beaucoup flippé en le lisant, mais j’ai aussi été très déçue…
J’ai aimé la mise en place des personnages, leurs caractères qui nous sont expliqués en détails pour certains… L’ambiance de l’hôtel Overlook est pesante et on la ressent bien ! Inutile de dire que plus d’une fois, en refermant le livre, j’ai eu les chocottes !!

Par contre, le dénouement de l’histoire m’a vraiment déçue. On passe tellement de temps à assister aux différents phénomènes paranormaux que je m’attendais à une fin plus lente, plus poussée, plus angoissante… Au lieu de ça, les évènements s’enchaînent et le dénouement arrive trop vite, trop facilement.

Bon, dans la foulée, j’ai regardé le film de Stanley Kubrick. On m’avait dit qu’il était flippant et moi qui suis une vraie flippette, je n’ai même pas eu peur !! On passe totalement à côté de la complexité des différents personnages, et le dénouement est encore plus rapide est bâclé. On ne retrouve pas tant que ça l’ambiance pesante j’ai trouvé… Bref, une adaptation qui ne m’a pas vraiment plu… (ou alors, il ne faut pas avoir lu le livre avant !).

C’est donc tout pour ce mois-ci… J’essaye de me reprendre le mois prochain !! 😉

Publicités

Une réflexion sur “2015 Challenge Lecture : février [Bilan 2]

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s