En avant !

Ce n’est pas que 2014 a été naze. Ce fut une année banale. Rien de très exceptionnel dans ma vie.
Autour de moi, il y a tout de même eu des moments difficiles, voir pas marrants du tout à vivre. J’ai alors fait de mon mieux pour accompagner mes proches. Je ne sais pas si ça a été assez, mais au moins, je ne suis pas restée les bras croisés…
J’ai eu des moments très heureux. Ceux qui font que le cœur s’emballe, que les larmes de joie montent et qui empêchent de se concentrer pendant quelques heures. Deux naissances dans ma famille : attendre ces petits nouveaux, les découvrir, les gâter… Et continuer de gâter ceux qui sont déjà là ! Une annonce d’un mariage, des réussites professionnelles, des projets qui avancent.

J’ai vécu ces différents événements de manière plus ou moins détachée. Moi, j’ai l’impression d’être au même point ce 31 décembre que là où j’étais le 1er janvier.
J’étais remplaçante pour cause de concours loupé. Je suis toujours remplaçante pour cause de concours loupé.
J’étais célibataire avec le cœur en miettes. Je suis toujours célibataire (bon, mon cœur va quand même un peu mieux depuis).
Mon compte en banque était à sec. Mon compte est toujours à sec.
J’étais une quiche en organisation. Je suis toujours une quiche en organisation…

Bref, je pourrais encore citer plein de choses qui sont les mêmes. J’ai bien changé des choses dans ma vie, mais au fond, j’ai l’impression de ne pas avoir évolué.

J’ai malgré tout commencé un projet personnel qui me tient à cœur et que j’espère pouvoir continuer encore longtemps. Cela n’a pas été facile de me décider à me lancer, mais je croise les doigts pour que les gens qui m’accompagnent continuent de le faire.

En 2015, j’aimerais ne plus avoir peur d’avancer. Ne plus être freinée dans mes projets de peur de tomber.
Je sais qu’il y aura des gens pour me rattraper.
En 2015, j’aimerais quand même que certaines choses ne changent pas (liste non-exhaustive) :
– mon cœur qui s’emballe quand je regarde ma grande famille réunie et quand je me dis que j’ai une chance inouïe ;
– fondre de bonheur devant un bisou, un sourire, un regard de mes petits-cousins si adorables ;
– sourire en lisant un sms de personnes particulières ;
– rire encore et toujours pour des trucs parfois très idiots…

Finalement, le vrai bonheur, je le trouve dans les petits événements du quotidien, dans les petits moments. Je n’ai pas forcément besoin de grandes choses, mais plutôt des bonnes personnes, et j’en ai beaucoup autour de moi.

S’il te plait 2015, soit encore plus beau que l’a été 2014.

Publicités

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s