Le cœur qui se serre.

Ce matin, je me suis réveillée avec le cœur tout serré.

Vous savez, cette angoisse qui nous freine, cette impression qu’on serait beaucoup mieux au fond de son lit plutôt qu’en dehors…

Et bien aujourd’hui, c’est exactement ce que j’ai ressenti en me levant.

Au départ, sans trop savoir pourquoi. C’était juste une journée « sans », que j’ai mis sur le compte de la fatigue extrême de ces derniers temps, sur l’arrivée dans une nouvelle école où la salle de classe n’est pas idéale pour travailler…

C’est dans cet état d’esprit que je suis partie. Radio à fond dans la voiture pour essayer de m’enlever ce pincement au cœur.

Puis, quelques notes, des larmes qui montent et qui coulent.

La prise de conscience. 3 ans. 3 putains d’années sont passées depuis ce coup de fil.

La journée a continué. En plus du cœur serré, il y a eu un vide immense en pensant à eux. À lui plus particulièrement.

Publicités

2 réflexions sur “Le cœur qui se serre.

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s