[Lecture] Jeux d’enfants, boy A de Jonathan Trigell

J’ai entendu parler de ce livre il y a quelques temps, et m’intéressant beaucoup à la question personnellement, je me suis empressée d’aller l’acheter.

Boy A

C’est le genre de livre qui ne peut pas laisser indifférent. Le genre de livre dont le sujet vous hante. Dont le personnage reste en vous. Dont les questions qu’il soulève résonnent dans la tête une fois qu’il est refermé.
Je l’ai lu très rapidement. Je ne pouvais pas le lâcher !! Dès que j’avais une pause en classe, je m’empressais de me dépêcher à faire mon boulot pour ensuite pouvoir lire quelques pages.

C’est l’histoire d’un jeune anglais. Il a commis l’irréparable.

Avec un de ses amis, il a tué. Tué un être humain. Une camarade de classe.

Au Royaume-Uni, le déferlement médiatique et de la société autour de ces deux jeunes garçons va être un raz-de-marée. Une seule photo des jeunes garçons va être autorisée, et leurs noms jamais révélés. Ils seront Boy A et Boy B.
Tandis qu’un des deux jeunes garçons va se suicider en prison (enfin, plutôt être suicidé), l’autre va pouvoir sortir de prison quelques années plus tard.

Boy A devient alors Jack Burridge. Avec l’aide de Terry, son conseiller, il va tenter de commencer une vie « normale ». Loin de sa ville d’origine, de ses fréquentations, des gens qu’il connait et qui savent.

Si dans un premier temps, on est tenté de se dire qu’il est impossible d’avoir de la compassion pour Jack, étant donné ce qu’il a fait, en réalité, la situation est plus qu’ambigüe.

Celui qui est devenu Jack était-il conscient de ce qu’il faisait ? Ou était-il aveuglé par la colère qui était en lui ? S’est-il laissé emporter par cette amitié venimeuse ?
Et surtout, a t-on le droit à une seconde chance ? Doit-on payer toute notre vie pour un acte qui s’est passé lorsqu’on était encore qu’un enfant malmené par la vie ? Ce qu’il a fait conditionne t-il entièrement qui il est ?
(Loin de moi l’idée de justifier de tels actes, je me pose juste la question !)

Celui qui a passé la fin de son enfance et son adolescence dans des centres fermés et des prisons, avec pour seul lien vers l’extérieur, son conseiller Terry, va t-il réussir à s’en sortir ? Comment est-ce possible de faire semblant d’avoir vécu alors que tout est nouveau pour lui dans ce monde extérieur ?

Le livre est bouleversant de vérité. On s’attache beaucoup au personnage de Jack, que l’on sent perdu dans ce monde qui lui est inconnu, mais aussi désireux de s’en sortir.

Évidemment, le thème du livre est difficile. Mais la réflexion amenée mérite que l’on s’y intéresse.

Ce livre a également donné lieu à une adaptation cinématographique, Boy A (en 2007, par John Crowley). On rentre moins en détails dans la psychologie du personnage, mais je tiens à souligner la beauté de ce film. Il est très profond, comme le livre, et l’interprétation d’Andrew Garfield dans le rôle de Jack est tout simplement bouleversante de vérité.

Publicités

4 réflexions sur “[Lecture] Jeux d’enfants, boy A de Jonathan Trigell

Votre avis m'intéresse !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s